Fêtes des Aînés 2010 

 

cliquer sur la photo pour agrandir 

Plus de 200 aînés ont répondu à l'invitation de la commune et participé au traditionnel banquet des aînés. Bonne ambiance, service à table de qualité et animation variée ont caractérisé cette fête de fin d'année. De l'avis de tous : "C'était encore mieux que l'année précédente !".

 

Les écoliers décorent les sapins

 

cliquer sur la photo pour l'agrandir  cliquer sur la photo pour l'agrandir 
Les écoliers d'Anne Frank et des Genêts ont réalisés des paquets cadeaux pour décorer les sapins que la commune leur a mis à disposition.

 

11 novembre : des vétérans et civils hamois à l’honneur

 

cliquer sur la photo pour agrandir   cliquer sur la photo pour agrandir

La cérémonie de commémoration du 11novembre a réuni 130 personnes malgré les très mauvaises conditions météo.

Le maire aux vétérans : « En vous remettant aujourd’hui ce diplôme d’honneur, nous accomplissons un geste symbolique. Nous vous rendons hommage et nous vous disons notre admiration et notre gratitude. C’est grâce à votre engagement et à votre sacrifice que nous jouissons aujourd’hui de notre Liberté.

Malgré un temps exécrable, la commémoration du 11 novembre a rassemblé 130 personnes devant le monument aux morts. Le message du Secrétaire d'Etat Hubert Falco a été lu par Valentin Beck et celui de l'Union française des associations de combattants par Jérémy Köhl. Le nouveau maître de cérémonie - Dario Ribotta - a ensuite passé la parole à deux élèves de l’école des Genêts pour réciter le Dormeur du Val. Après un dépôt de gerbes par la Municipalité, les Anciens combattants et l’UNP, une minute de silence a été observée, puis la sonnerie aux morts a précédé la Marseillaise interprétée par Tara Lawson accompagnée de 12 écoliers. Puis des vétérans de la Seconde guerre ont été honorés : Joseph Albrecht, Mohamed Chaher, Raymond Schmitt, Valentin Aubertin, Aloise Nicola, Jules Fétique, Auguste Albrecht, Jacques Ancelin, Joseph Henry, Jean Muller (le doyen de la commune), Eric Weyrath, Hubert Olier, Auguste Kédinger, Georges Burtin, Gérard Muller et Eugène Oulerich. Plus tard, dans la salle paroissiale, Alfred Kopp a été décoré de la médaille de Bronze de l’Union fédérale des anciens combattants, Julien Samotyj (jeune auteur de nouvelles), Madison Albrecht (jeune championne de jet ski du Grand Est), et Guillaume Jaennert (ancien maître de cérémonie de la commune ayant passé le relais pour des raisons de santé) ont reçu la Médaille de la ville. Enfin, Pierre Petit a été coiffé d’un béret rouge d’honneur pour service rendus à la section locale de l’UNP.

 

Sécurité routière : 2 panneaux-radars dissuasifs installés

 

cliquer sur la photo pour agrandircliquer sur la photo pour agrandir

 

Deux panneaux-radars dissuasifs (dont un à énergie solaire), ont été installés les 12 et 19 novembre route de Porcelette et rue de Boulay. Mobiles, ils seront régulièrement déplacés aux endroits stratégiques de la commune. Ce dispositif, qui devrait améliorer la sécurité routière, a été possible grâce à une subvention exceptionnelle au titre du Ministère de l'Intérieur, par l'intermédiaire des sénateurs Masseret, Prinz et Todeschini. Coût de l'ensemble du dispositif : environ 8 500 € TTC.

 

Le Sivos financera du matériel informatique aux collégiens en 2011

 

cliquer sur la photo pour agrandir

 

Réuni le 28 octobre à Ham-sous-Varsberg sous la présidence de Valentin Beck, le Syndicat intercommunal à vocation simple, dont le statut permet d'accorder des aides supplémentaires au collège Bergpfad, a proposé de placer la participation des communes membres du Sivos à 23€ €par élève. Ce chiffre correspond à la moyenne des montants accordés par chacune des six communes, ces cinq dernières années. Ainsi Bisten participera à hauteur de 230€ €sur l'ensemble de l'année 2011 (- 41€ € par rapport à 2010), Diesen 828€ (-49€), Guerting 1104€ (+39€), Ham-sous-Varsberg 2691€ (+248€), Porcelette 2208€ (+100€) et Varsberg 897€ (+83€). Le Sivos compte ainsi accorder environ 5000€ au collège en 2011 pour financer du matériel informatique (ordinateurs, vidéoprojecteurs, moniteur), la réalisation d'une fresque sur la devanture de l'établissement et la rénovation de statues en cours d'Art et culture. Pour mémoire, le Sivos a accordé 4700€€ à l'établissement scolaire en 2009 et 4500€ € en 2010. Au cours de la réunion, Karine Lepetit, Principal du collège, a vivement remercié les membres du Sivos pour leur aide qui "apporte un nouveau souffle au collège Bergpfad".

 

3ème prix du fleurissement 

 

cliquer pour agrandir 

Samedi à Boulay, lors de la remise des prix du concours "Je fleuris la Moselle" organisée par le conseil général, la commune a remporté le 3e prix d'arrondissement dans la catégorie 2000 à 4000 habitants, derrière Falck. Il n'y a pas eu de 1er prix dans cette catégorie, cette année. Pour les maisons individuelles, M. et Mme Andolfi, rue de Guerting ont été "également mis à l'honneur".

 

Le Clic a donné une conférence sur l'alimentation des seniors

 

cliquer sur la photo pour agrandir

Quelques 35 personnes de Ham-sous-Varsberg, Guerting, Creutzwald, Falck, Diesen et Porcelette, ont assisté à la conférence sur l'alimention des seniors organisée par le Clic (Centre local d'information et de coordination pour personnes âgées) de la Nied (cantons de Boulay, Bouzonville, Pange et Vigy), et le Centre de Santé de Metz de la Caisse d'Assurance Maladie - en partenariat avec la commune de Ham-sous-Varsberg - dans la salle socioculturelle le 21 octobre. Cette action s'est inscrite dans le cadre de la Semaine bleue dédiée aux personnes âgées, et s'est appuyée sur le Plan Santé des Seniors. Le Clic gère 119 communes ; l'objectif de la conférence était de fournir des informations pour bien vieillir et limiter la perte d'autonomie. Une diététicienne de Metz a fait spécialement le déplacement ; tous les sujets "qui fâchent en matière d'alimentation" ont été abordés : les quantités, les excès, le manque de variété, le temps consacré au repas. Des conseils : 5 fruits et légumes par jour, un produit laitier au quotidien, du poisson 2 fois par semaine, se faire plaisir avec des beaux couverts, compléter l'alimentation saine par une activité physique d'au moins 30 mn.

 

Les associations préparent 2011

 

cliquer sur la photo pour agrandir

Une trentaine de responsables d'associations ont été initiés au fonctionnement d'un défibrillateur comme celui se situant dans la salle socioculturelle.
Les responsables des 26 associations locales ont été invités par la commune, au mois d'octobre, pour une réunion de préparation du planning 2011. La soirée a démarré par une initiation au défibrillateur cardiaque réalisé par deux sapeurs pompiers de Creutzwald ; la commune s'est en effet vue offrir ce genre d'appareil de survie par le Lions club qu'elle a fait installer dans la salle socioculturelle. L'occasion pour le maire de féliciter les associations : "Vous constituez une véritable force vive qui agit positivement sur le dynamisme de Ham-sous-Varsberg". Il a également fait un point sur les aides possibles que le Conseil Général peut apporter aux présidents d'association, notamment en matière de développement de leurs clubs ou de formation des dirigeants, et ce en plus des subventions municipales accordées chaque année. Avant le traditionnel vin d'honneur, un diaporama sur les événements des 12 derniers mois a été projeté sur grand écran, ce qui a permis de se rendre compte de l'impact positif qu'exercent les associations sur la ville.

 

Brioche de l'Amitié : 2400€ récoltés

 

La municipalité - en partenariat avec les membres de 14 associations locales (Amis de Lussac, chorale Ste-Cécile, Budo Kay, Les Cent sous, Mineurs et travailleurs, Billard club, FC Ham, Supporter club de Metz, Union des parachutistes, Radio amateurs, Tennis club, club canin, Gueules noires et Inter association) ont participé à l'opération nationale "Brioche de l'Amitié". Les Hamois sont généreux puisque 2405,02 € ont été récoltés ; le résultat net (1387,47 €) a été versé à l'AFAEI (Association familiale d'aide à l'enfance inadaptée). Si la majorité des associations a dépêché deux membres pour réaliser le porte à porte, deux d'entre-elles (Amis de Lussac et Chorale Sainte-Cécile) en ont mobilisés quatre, ce qui a permis d'écouler les 550 brioches.

 

Les travaux de voirie sont terminés dans la rue de l'Eglise et l'Impasse des champs

 

cliquer pour agrandir  cliquer pour agrandir 

Le chantier rue de l'Eglise (2e tranche) s'est achevé le 25 octobre. 80 mètres de voirie (+ les trottoirs) ont été refaits à neuf. Restent à poser les 6 candélabres à LED et à faire les finitions. Les travaux, sous maîtrise d'oeuvre du cabinet Bircker, ont été menés dans les délais (juste avant le grand froid) par l'entreprise SMTPF qui a été choisie en commission d'appel d'offre du Sivom-vrd de Boulay-Bouzonville. Montant des travaux : 92 000 €€ TTC (1150 €€ le mètre linéaire sans enfouissement des réseaux). C'est fini aussi pour l'Impasse des Champs, où la même entreprise a réalisé la jonction avec le nouveau lotissement "Le Clos la Reine des Prés", longue de 50 mètres. Montant des travaux 23 000 €€. L'ensemble de ces travaux a été subventionné par le Conseil général dans le cadre du Pacte 57.

Ham'Stram'Gram : les Lutins animent Ham

   cliquer sur la photo pour agrandir Télécharger le document 
Télécharger le détail
des journées du
17 et 18 septembre
 

Le 2e festival de musique organisé par l’association Les lutins festifs les 18 et 19 septembre dans la salle socioculturelle a été une réussite. Les spectateurs étaient aux rendez-vous et la formule a plu. Vendredi était réservé aux amateurs de musique hard, métal et groove core.

Holy Cross a ouvert le bal en montrant toute sa puissance à travers des morceaux originaux forgés dans un heavy metal influencé par l’âge d’or des années 80 et un premier album sorti l’année dernière. Octavion a suivi avec un métal moderne dans tous les sens du terme : une musique emprunte de puissance, de brutalité sans concession, ponctuée par des lignes mélodiques ainsi que des nappes orchestrales et électroniques des plus atmosphériques. Premier album en janvier 2008. La soirée a pris fin avec Slutbox et son métal en fusion, qui ne fait pas dans la dentelle : du groove core, pur et dur, influencé par des groupes comme Machine Head, Tool, Dry Kill Logic ou Snot. La centaine de spectateurs était sous le charme des décibels. Samedi fut d’un autre style avec une soirée qui, prit fin tôt le matin aux accents du reggae. Macka B, un Jamaïcain de Londres a voulu imiter les grands de son île d’origine et y est parvenu. On dit qu’il est un des plus grands DJ de la planète reggae. Sa musique est festive et ses textes font l’apologie de la paix même s’ils deviennent plus contestataires quand il critique l’hégémonie culturelle américaine. Après cette pointure, Tony Nephtali & Band, un groupe lorrain prometteur, mêlait habilement français et anglais, propos conscients, rasta et amour. Mc Mael, dont les textes sur fonds de rythme jamaïcain, a évoqué ses expériences personnelles vagabondes. Enfin, D-monkey feat. Grind-A, du dubstep pour les connaisseurs, a clos ces deux jours de festival très éclectiques où les genres et les gens se sont rencontrés dans la sérénité. Du heavy métal au reggae les 240 visiteurs ont apprécié le menu festif et musical en fins gourmets. Bravo les Lutins !

 

Nuit de étoiles : le public était au rendez-vous

cliquer sur la photo pour agrandir 

Malgré une météo capricieuse et une couverture nuageuse omniprésente, la Nuit des étoiles à Ham-sous-Varsberg sur le terrain de football a eu son public. Il faut dire que les organisateurs (l'Inter association de Ham et l'Astroclub Polaris de Freyming-Merlebach, en partenariat avec la municipalité) ont tout fait pour que les visiteurs (entre 10 et 85 ans) ne partent pas frustrés en cas de mauvaises conditions atmosphériques, leur offrant la possibilité de se restaurer ou simplement de boire un verre entre amis. Une exposition a été installée dans un local à l'abri de la pluie ou l'on pouvait admirer d'inédites photographies du ciel, des maquettes de toutes sortes, du matériel d'observation (dont le Skywatcher 200 /1000 sur sa monture équatoriale EQ6), des échantillons de météorites (1) et même des morceaux de lune et de mars. Le tout accompagné d'explications très précis d'amateurs passionnés d'astronomie. Comme l'explique Joseph : "j'ai beaucoup apprécié cette soirée, d'autant plus que le météorite tombé en Sibérie en 1947 que j'ai acheté il y a 25 ans et que j'ai montré au spécialiste présent à Ham, a été validé comme étant une pièce très intéressante d'une valeur estimée à plus de 150 ?". Il est en effet très facile de faire la différence entre une copie et une véritable pièce tombée du ciel : "le motif visible au microscope n'existe pas sur terre et ne peut en aucun cas être reproduit par l'homme" a expliqué le passionné derrière son stand, déballant délicatement un par un les nombreux échantillons qu'il a amenés pour démonstration et qu'il a acquiert au fil des années.
A l'extérieur, plusieurs télescopes étaient dressés en direction des étoiles, mais aucun n'a malheureusement pu observer le 1er quartier de lune, l'étoile du Berger, Jupiter ou d'autres nébuleuses, amas et galaxies. Dommage, car la période était favorable ; en août, l'orbite de la terre croise des nuages de poussières cosmiques laissés par les comètes, ce qui provoque des pluies d'étoiles filantes très spectaculaires. Pour limiter la pollution lumineuse, l'éclairage public a même été coupé par la commune ; une spécificité unique dans la région, très appréciée par les astronautes amateurs. Une centaine de personnes s'est ainsi rassemblée les yeux et les pensées tournées vers le ciel et ses mystères. D'aucuns diront : "Devant ce spectacle et face au constat que notre planète est finalement minuscule dans l'univers, cela permet de garder les pieds sur terre !".

(1) Météorite (nom masculin ou féminin) : fragment provenant de l'espace et ayant traversé l'atmosphère terrestre.

 

Ham veut améliorer la sécurité routière

cliquer sur la photo pour agrandir

Pour améliorer la circulation routière - notamment devant les établissements scolaires - la commune de Ham a une stratégie : marquer de manière plus ferme et plus précise les emplacements où le stationnement est dangereux, tout en proposant aux automobilistes de nouvelles zones de stationnement autorisées. Une commission de sécurité routière (dont 30% des membresn'est pas issu du Conseil municipal) se réunit régulièrement pour traiter le sujet. Pendant les grandes vacances, la municipalité a décidé d'engager des travaux notamment au collège Bergpfad. Ainsi, les endroits réservés aux bus, ont été matérialisés au sol par de la peinture jaune. Des traçages au sol de couleur blanche suivront sur les abords et dans la rue des Roses (le long du trottoir côté paire en direction de la rue de Porcelette) devant l'établissement, pour matérialiser quelque 25 places de stationnement autorisé. Les traçages au sol sur le grand parking près du dojo seront quant à eux rafraîchis et une quinzaine de places sera ajoutée au centre de celui-ci. La proposition de la Commission Sécurité de passer la rue devant le collège en voie unique reste toujours d'actualité, mais pas avant la rentrée 2011, le temps de concerter automobilistes, riverains, responsables de la sécurité et personnel d'encadrement du collège. Dans le même domaine, la commune envisage la création d'une quinzaine de places de parking le long de la rue de Guerting (traçage au sol sur la chaussée, le long du trottoir, entre l'intersection en direction de la mairie et le panneau Stop qui donne sur la rue de Boulay). Double avantage : le trottoir de l'autre côté sera libéré et réservé aux piétons et mamans en poussette ; la rue s'urbanisera, ce qui aura un impact positif sur les excès de vitesse.Les places de parking devant l'église et la salle socioculturelle devraient, quant à elles, être rafraîchies également, de même que les passages protégés. L'extension du parking derrière l'école des Genêts est toujours en cours.

 

La fête de la musique version 2010 : un bon cru 

cliquer sur la photo pour agrandir cliquer sur la photo pour agrandircliquer sur la photo pour agrandir

La fête de la musique, organisée par l'interassociation en partenariat avec la commune, a remporté un franc succès samedi 19 juin. Points forts : une bonne organisation, un cadre idéal (parc de la mairie) et un programme varié et riche. Se sont succédés sur la scène de 15 H 00 à 1 H 00 : les chorales Jeam et Le tremelo, les chanteuses Amandine, ... Losson, Bernadette et Emilie Pajolie, l'harmonie Saint-Louis, les groupes La Tournée du bocal, L'os Panchos et Echec et Malt. 

 

La fête champêtre des Amis de Lussac réussie 

cliquer sur la photo pour agrandir 

L'association "Les Amis de Lussac" ont organisé dans le parc de la mairie (avec l'aide de la commune) leur traditionnelle fête champêtre. Malgré une météo capricieuse, le public était au rendez-vous pour partager des moments de convivialité autour d'une bonne table. Le club canin s'est associé à la manifestation et effectué une démonstration de dressage de chiens.

 

La faune de la Bisten reprend progressivement ses droits

cliquer sur la photo pour agrandir

Un contrôle de la qualité de l'eau de la Bisten a été réalisée par des agents de la Direction départementale de l'agriculture et de la forêt de la Moselle (Police de l'eau) le 16 juin à Ham-sous-Varsberg. Cinq techniciens ont pratiqué une pêche de contrôle à environ 500 mètres en aval de la nouvelle station d'épuration créée en 2007 par le Smiasb (syndicat mixte intercommunal d'assainissement Sud Bisten). Le constat est positif : la faune reprend progressivement ses droits d'antan avec la présence - encore extrêmement rare - de grenouilles et de quelques variétés de poissons.

 

Double inauguration réussie le 22 mai !

 

Le giratoire près de la mairie de Ham-sous-Varsberg, où passent 12 000 véhicules chaque jour, a été inauguré par Philippe Leroy Sénateur et Président du Conseil Général le 22 mai en présence notamment de Jacques Goury Sous-Préfet de Boulay, d'André Wojciechowski, Député de la Moselle, de Joëlle Borowski conseillère régionale, d'André Boucher et de Jean Schuler conseillers généraux, de Jean-Paul Dastillung Président de la CCW, d'une trentaine de maires et anciens maires et du Docteur Julien Schwartz. Ce nouveau giratoire d'1,3 M€, situé au cœur du territoire de la CCW, améliore considérablement la sécurité routière et donne un cachet plus moderne à Ham-sous-Varsberg. Dans son prolongement, une zone verte multifonctionnelle, dotée d'une place du marché, d'un nouveau monument aux morts de plain-pied et d'un cheminement ouvert à la promenade a été créée et baptisée Place Armand Gambs, en hommage à l'ancien 1er Magistrat de la ville disparu dans l'exercice de ses fonctions un an jour pour jour après son élection. La famille Gambs et de nombreuses personnes - dont une délégation lussacoise - se sont associées à l'événement chargé d'une grande émotion.

vidéo inauguration

cliquer sur la photo pour agrandir 
Inauguration du giratoire par Philippe Leroy où passent 12 000 véhicules chaque jour
cliquer sur la photo pour agrandir 
Inauguration de la Place Armand Gambs par Anne-Karine Savy et Valentin Beck. Elle comprend un parking, une place du marché, une zone de
commémoration et un espace vert invitant à la promenade.
cliquer sur la photo pour agrandir 
Humour et bonne entente ont régné lors de l'inauguration du giratoire.
cliquer sur la photo pour agrandir 
Emotion et humanité ont régné lors du lâché de ballons après le dévoilement de la plaque Armand Gambs
cliquer sur la photo pour agrandir 
Valentin Beck : Armand, dans nos cœurs une place tu as, Armand sur cette place ton cœur sera
cliquer sur la photo pour agrandir
Christiane Gambs :  Armand n'est pas hors de notre pensée, même s'il est hors de notre vue. Il est de l'autre côté du chemin qui mène à cette très belle place portant désormais son nom. Nous sommes très sensibles à cet hommage !

cliquer sur la photo pour agrandir
Mathias Gambs :  Je suis très ému par cet hommage... et très fier tu travail accompli par mon fils.
 
cliquer sur la photo pour agrandir
 Jean-Luc Madej, représentant Mme le Maire de Lussac-les-Châteaux et Président des "Amis de Ham" : Armand là où il est, doit être fier de son équipe.
cliquer sur la photo pour agrandir
Joëlle Borowski, conseillère Régionale de Lorraine : Je suis très heureuse de me retrouver parmi vous pour partager votre émotion
cliquer sur la photo pour agrandir
 Philippe Leroy, Sénateur et Président du Conseil général de la Moselle : "Ham-sous-Varsberg se met en place pour le XXIe siècle. C'est magnifique d'assister à cette mutation
cliquer sur la photo pour agrandir
 Jacques Goury, Sous-Préfet de Boulay : "M. le Maire, vous m'avez reçu en mairie en juin 2009 pour me présenter vos projets. J'avais été très impressionné par votre approche globale et très réfléchie du développement de votre commune. Aujourd'hui, moins d'un an après, vous nous invitez à l'inauguration de cette place centrale très emblématique.
cliquer sur la photo pour agrandir
Quelque 300 personnes ont partagé le Vin d'Honneur dans le magnifique Parc de la Mairie
  Suite dans la rubrique Photos 

Une délégation hamoise fait un aller-retour à Lussac

cliquer sur la photo pour agrandir 

1500 km en 33 heures. Ainsi résumé, on peut avoir une petite idée des conditions de voyage auxquelles les 18 courageux issus du Conseil municipal et de l'association "Les Amis de Lussac" ont été confrontés lors de leur déplacement dans la Vienne samedi 29 mai en minibus. En fait il s'agissait d'honorer l'invitation d'Annie Lagrange et de Jean-Luc Madej à l'inauguration d'un complexe culturel (sous le patronage de Ségolène Royale,
Présidente de Région et de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre) dans la cité poitevine. Mathilde, Maria, Nicole, Josiane et Josiane, Christiane, Gaby et Gaby, Véronique, Valentin, Christian, Henri, Jean-Marc, Guido, Jeannot, Jean-Claude, Albert et Alain n'ont pas été déçus de leur voyage ; reçus comme des "princes", ils ont passé un séjour, certes court et fatigant, mais néanmoins chaleureux et riche en émotion et joie de vivre. Généreux et conviviaux, les Lussacois savent recevoir !

 

Ham-sous-Varsberg, ville patriotique 

cliquer sur la photo pour agrandir 
La cérémonie de commémoration du 8 mai 1945 et de la bataille de Diên Biên Phu du 7 mai 1954 constitue un grand événement patriotique à Ham-sous-Varsberg 
cliquer sur la photo pour agrandir
 La flamme du souvenir a été allumée par François Urbays, Valentin Beck, André Boucher et le Capitaine de gendarmerie Guy Jung après la bénédiction.
cliquer sur la photo pour agrandir 
Bénédiction du monument aux morts par l'Abbé Thomen
cliquer sur la photo pour agrandir 
Alfred Kopp de la localité (père de Jean-Luc, l'actuel conseiller municipal), décoré de la Croix du combattant volontaire. M. Kopp s'est distingué en Algérie de 1956 à 1957 dans le 9e commando de parachutistes.
 

On se serait cru dans une ville de garnison samedi 8 mai à Ham-sous-Varsberg, tellement il y avait d'uniformes sur le nouvel espace réservé aux commémorations près de la mairie. Onze porte-drapeaux, douze Officiers et Sous-officiers (dont l'Officier supérieur adjoint au Gouverneur militaire de Metz, commandant la région terre Nord-est et commandant les forces françaises et l'élément civil stationnés en Allemagne), neuf soldats en armes et un gradé du 40e Régiment de transmission basée à Thionville, des Anciens combattants dont ceux de la commune présidés par François Urbays, les membres de  L'Union nationale des parachutistes locale en tenue conduits par Jean-François Filler, les sapeurs-pompiers de Creutzwald (accompagnés de jeunes sapeurs pompiers) sous la conduite du Lieutenant Schlichter, les membres de la société des mineurs et travailleurs en uniforme dirigés par Alphonse Muller, les membres du Conseil municipal sous la conduite de leur maire et des élus honoraires se sont donnés rendez-vous pour commémorer le 65e anniversaire de l'armistice de 1945 et le 56e anniversaire de la bataille de Diên Biên Phu du 7 mai 1954. Parmi les personnalités civiles on pouvait reconnaître : André Boucher, vice-président du Conseil général, Jean-Paul Dastillung, président de la CCW, Sir Benno Niedzielski (un Hamois héros de guerre anobli par la Reine d'Angleterre ), le Capitaine Jung commandant la Gendarmerie de Creutzwald. Avant la cérémonie, l'Abbé Thomen a bénit le nouveau monument aux morts, puis la flamme du souvenir a été allumée. Retentît alors la trompette accompagnée du tambour pour la levée des couleurs. Le message du Secrétaire d'Etat Hubert Falco a été lue par Valentin Beck et celui de l'Union française des associations de combattants par Jérémy Köhl, fils d'un parachutiste de la localité et petit-fils de l'ancien garde-champêtre. Le Maître de cérémonie - l'adjudant chef Guillaume Jaennert - a ensuite donné la parole à son frère d'arme Jean Schaeffer qui rappela les phases les plus importantes de la bataille de Diên Biên Phu. Puis la prière des parachutistes a été récitée. Après un dépôt de gerbes par la Municipalité, les Anciens combattants et l'UNP, une minute de silence a été observée. Après la sonnerie aux morts, la Marseillaise a été chantée par tous. Autres moment important : Alfred Kopp a été décorée de la Croix du combattant volontaire pour son engagement en Algérie de 1956 à 1957 dans le 9e commando de parachutistes. La cérémonie a été suivie d'un vin d'honneur servi par les membres de la commission des fêtes présidée par Nadine Maillard.

 

Une réunion publique pour expliquer le PLU

cliquer sur la photo pour agrandir

Une vingtaine de Hamois a participé à la réunion publique (concernant le Plan local d'urbanisme, en cours d'élaboration) organisée par la municipalité dans la salle socioculturelle. L'objectif a été de rendre compte de l'avancement des réflexions menées par la commission Urbanisme et le cabinet d'études ; le maire à précisé que " rien n'est  arrêté à ce jour" et qu'il s'agit avant tout "d'une réunion de concertation et d'information". Deux spécialistes en urbanisme environnemental des cabinets OTE et TDC, Léa Dentz et Pascal Riff, ont expliqué aux habitants ce qu'est un PLU, formulé une synthèse du diagnostic établi par leurs soins en 2009 et présenté le PADD (Plan d'aménagement de développement durable) qui donne un premier aperçu des orientations de ce PLU à approche environnementale. Après 1 heure 30 de présentation assistée par vidéoprojecteur, le public a été invité à poser des questions d'ordre d'intérêt général. L'occasion de rappeler que l'objectif premier du PLU hamois, est d'orchestrer la venue de nouveaux habitants  - sans pour autant augmenter la voirie existante - en prenant en compte la gestion de l'eau, des déchets, de la biodiversité, des déplacements et du paysage.
Les documents présentés, feront l'objet d'éventuels ajustements suite à cette réunion publique, avant d'être consultables en maire. Un registre sera également mis à disposition des personnes intéressées pour y consigner leurs remarques par écrit.

 

Le pont frontière entre Ham et Porcelette sécurisé et valorisé

cliquer sur la photo pour agrandir 

Il n'y a pas de meilleur symbole de bonne entente entre deux communes qu'un pont. Celui sur la Bisten, derrière l'ex-Simet, a bénéficié d'une cure de jouvence. Il a été remis en sécurité et repeint. Les arbres envahissants et dangereux ont été élagués. Les travaux ont été entrepris par les ouvriers communaux des deux municipalités puisqu'il se situe sur la frontière naturelle constituée par la Bisten. Du côté de Ham, l'équipe du chantier d'insertion de l'ASBH a participé aux activités. D'autre part, cet ouvrage d'art se situe dans le marais de la Heide pour lequel Ham, Porcelette et Diesen ont un projet de valorisation et de préservation en commun.

Ham a reçu le Sivom de Boulay Bouzonville

cliquer sur la photo pour agrandir

Sur invitation du maire, l'assemblée générale du Sivom-vrd (voirie) de Boulay-Bouzonville s'est déroulée à Ham-sous-Varsberg jeudi 8 avril dans la salle socioculturelle. Près de 130 personnes, notamment des élus des 62 communes membres, accompagnées d'André Boucher vice-président du Conseil Général et de plusieurs fonctionnaires de la DDT (anciennement DDE) de Metz, Thionville et Sarreguemines, ont ainsi fait plus ample connaissance avec la commune de Ham (2e ville du canton de Boulay) et son Conseil municipal. Le Sivom-vrd est présidé par Pascal Gette ; Henri Jager en est l'un des vice-présidents. De nombreux membres de la commission Fêtes et cérémonie ont assumé le service en fin de réunion.

Près de 4000 € accordés aux personnes en difficultés de Ham

L'action sociale de Ham-sous-Varsberg - à travers son CCAS (Centre communal d'action sociale) - a accordé 3 929,29 € d'aide - notamment alimentaire - en 2009 à des personnes en difficulté de la municipalité. Ajoutée aux actions du RES (Réseau d'entraide sociale) et d'autres bénévoles (exemple, les repas offerts par le restaurant Debussy pour Noël), la commune s'est montrée particulièrement généreuse en 2009. Le compte administratif du CCAS, avec son excédent de clôture de 3174,63 €, a été présenté à ses membres le 1er avril. Il a été adopté à l'unanimité comme le compte de gestion (validé par le percepteur). Le budget primitif, c'est-à-dire le budget prévisionnel pour 2010, s'équilibre à 7 860 euros comme l’année précédente. Lors de cette réunion, le CCAS a décidé par délibération de ne pas prendre en charge l’instruction des dossiers de RSA (Revenu de solidarité active) considérant qu’il n’en a ni les moyens financiers, ni les moyens humains pour assurer de manière qualitative cette mission.

Accident spectaculaire rue de Ham

cliquer sur la photo pour agrandir 

Un transporteur, chargé de 8000 litres de fuel domestique, a eu la surprise de voir le trottoir se dérober sous le pneu avant droit de son véhicule. Selon les premières constatations, il semblerait qu'une conduite d'assainissement passe à cet endroit.
Le nouveau monument aux morts a été installé le 1er avril en présence de François Urbays, Président des Anciens Combattants. La plaque "A nos morts", qui sera éclairée d'un spot, suivra ; elle fait l'objet d'un vernissage en atelier. Ce nouveau monument coûte 5 047 euros TTC. Un tarif comparable au déplacement de l'ancien qui était prévu initialement.

 

Ham a adopté un éclairage révolutionnaire à Led

cliquer pour agrandircliquer sur la photo pour agrandir

  L'installation de l'éclairage de la rue de l'église (1ère tranche) est achevée. Les 11 lampadaires sont équipés de Led. Ce nouveau type d'éclairage révolutionnaire est encore très peu répandu dans notre région ; il allie économie d'énergie et haute densité d'éclairement. Un lampadaire de la rue de l'Eglise ne consomme que 70 watts (au lieu de 100 watts pour un éclairage traditionnel à iode). La Led, qu'on reconnaît par sa blancheur pure, ne contient pas de mercure et dégage très peu de CO2. Ham-sous-Varsberg a ainsi
choisi un éclairage moderne tourné vers le développement durable.